A Moscou, dans le quai Bolotnaja, on peut voir un monument étrange, dont composent 15 figures surréalistes et en même temps très réalistes. C’est un mémorial dédié aux enfants qui sont les victimes de vices des adultes.
L’auteur de ce monument le sculpteur Michail Chemiakine accuse des adultes de 13 vices: la drogue, la prostitution, le vol, l’alcoolisme, l’ignorance, la pseudo-scienсe, la violence, le sadisme, le déni de mémoire, l’exploitation, le misère, la guerre.

Dans le centre se trouve l’indifférence – une figure avec deux paires de bras et avec le visage étonnamment calme. Elle s’est bouchée les oreilles, elle a fermé ses yeux, elle a croisé ses bras – c’est une image d’inaction absolue et de non-intervention absolu. Etre indifférent c’est peut-être le plus lourd crime d’adultes contre les enfants.
Les enfants – ils sont aussi là dans le mémorial: il y a deux petites figures dorées devant le sombre demi-cercle de chimères. Ce sont une fillette et un garçon avec des bandeaux sur les yeux. Il semble, que les enfants jouent et ne comprennent pas des menaces.

depositphotos_10883941-stock-photo-mikhail-shemyakins-the-children-victims

Enregistrer

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *