Sirius . Supply . Alexander . Charlotte . Friendship . Lady Penrhyn . Prince of Wales .  Scarborough . Borrowdale . Fishburn . Golden Grove .

Leave a comment

J’ai tant rêvé de toi que tu perds ta réalité.
Est-il encore temps d’atteindre ce corps vivant
Et de baiser sur cette bouche la naissance
De la voix qui m’est chère?

J’ai tant rêvé de toi que mes bras habitués
En étreignant ton ombre
A se croiser sur ma poitrine ne se plieraient pas
Au contour de ton corps, peut-être.
Et que, devant l’apparence réelle de ce qui me hante
Et me gouverne depuis des jours et des années,
Je deviendrais une ombre sans doute.
O balances sentimentales.

J’ai tant rêvé de toi qu’il n’est plus temps
Sans doute que je m’éveille.
Je dors debout, le corps exposé
A toutes les apparences de la vie
Et de l’amour et toi, la seule
qui compte aujourd’hui pour moi,
Je pourrais moins toucher ton front
Et tes lèvres que les premières lèvres
et le premier front venu.

J’ai tant rêvé de toi, tant marché, parlé,
Couché avec ton fantôme
Qu’il ne me reste plus peut-être,
Et pourtant, qu’a être fantôme
Parmi les fantômes et plus ombre
Cent fois que l’ombre qui se promène
Et se promènera allègrement
Sur le cadran solaire de ta vie.

Robert Desnos, “Corps et biens”.

Leave a comment

“The most improper job of any man… is bossing other men. Not one in a million is fit for it, and least of all those who seek the opportunity.”
– Tolkien

Leave a comment

There… and back again.

Leave a comment
O the mind, mind has mountains; cliffs of fall
Frightful, sheer, no-man-fathomed. Hold them cheap
May who ne’er hung there.
I wake and feel the fell of dark, not day.
And I have asked to be
Where no storms come.
Leave a comment

What did you love about me if not, also, my wounds?

Leave a comment

This blog was named after Nietzsche’s poem… That’s my state of mind again.

 

Towards New Seas

“That way is my will, I trust

In my mind and in my grip.

Without plan, into the vast

Open sea I head my ship.

All is shining, new and newer

Upon space and time sleeps noon

Only your eye – monstrously,

Stares at me, Infinity.”

Nietzsche, Gay Science, 371

Leave a comment

Capture d’écran 2015-10-08 à 19.08.06

Leave a comment

Hold me close

Leave a comment

“You only struggle because you are ready to grow but aren’t willing to let go.”  – Drew Gerald

Leave a comment